Vous êtes ici :  / IMAGES / Chantier : de la Parole à l’image

Chantier : de la Parole à l’image

Pour faire des lectures renouvelées de la Parole de Dieu, nous vous proposons d’être créatifs en transcrivant l’évangile du dimanche visuellement. N’ayons pas peur d’utiliser tous les éléments qui sont à notre disposition pour méditer et relayer cette Parole de Dieu.

Le toit de l’église St Joseph des 4 Routes d’Asnières se refait, mais que faire des vieilles ardoises ? Proposer chaque dimanche une réalisation à partir de celles-ci et une méditation autour de la Parole du jour.

Année liturgique B. St Marc
Cycle de Noël 2023-24

1er dimanche Avent B

1er dimanche de l’Avent : Mc 13,33-37
Dans quelques jours Marie et Joseph vont chercher un toit. Avec nos ardoises enlevées, donnons-leur un nouvel usage pour témoigner de notre foi. Voici l’évocation du 1er dimanche de l’Avent : « Veillez ! » Soyons convaincu que chacun de nous peut témoigner que le Verbe s’est fait chair.
Avec Jésus, les pierres sont capables de crier surtout si l’humanité se tait (Lc19,40). N’ayons pas peur d’utiliser tous les éléments qui sont à notre disposition pour relayer la Parole de Dieu.

2e dimanche Avent B

2e dimanche de l’Avent : Mc 1,1-8
Voix de celui qui crie dans le désert « Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers

3e dimanche Avent B

3e dimanche de l’Avent : Jn 1, 6-8.19-28
Pour ce dimanche de l’Avent, voici une réinterprétation de la fresque de Domenico Ghirlandaio mort en 1494 à Florence. Le penseur de Rodin est aussi venu auprès de Jean le Baptiste.

4e dimanche Avent B

4e dimanche de l’Avent : Lc 1,26-38
Durant cette 4e semaine de l’Avent, les textes évoquent la généalogie de Jésus dans l’évangile de Matthieu, puis l’annonciation à Zacharie et le mercredi, l’annonciation à Marie. Nous retrouverons ce même texte pour le dimanche.

Noël B

Jour de Noël
Avec cette crèche péruvienne trouvé au marché solidaire, reconnaissons que cet enfant vient pour mettre le feu dans nos cœurs.

Fête Ste Famille B

Fête de la Sainte Famille : Lc 2,22-40
Voici la présentation de Jésus au temple. Anne malgré son âge est encore pleine de vigueur quand il s’agit de révéler Jésus !

Epiphanie B

Fête de l’Épiphanie : Mt 2,1-12
C’est le moment où les mages découvre l’étoile. Celui du centre l’indique mais il est obligé de se retourner. Celui de gauche a les mains vides et il nous regarde pour nous inviter nous aussi à suivre l’étoile. L’or, l’encens et la myrrhe sont à leurs pieds. Bonne fête à tous.

Année liturgique B. St Marc
Dimanches du temps ordinaire 2024

2e dimanche du temps ordinaire B

2e dimanche du temps ordinaire : Jn 1,35-42
Pour ce deuxième dimanche du temps ordinaire, nous entendons Jean le Baptiste désigner Jésus comme l’Agneau de Dieu. Reprise d’une représentation traditionnelle avec une de nos vieilles ardoises et un peu de laine, deux papiers de chocolat, des allumettes et un rayon de soleil.

3e dimanche du temps ordinaire B

3e dimanche du temps ordinaire : Mc 1,14-20
Les premiers disciples se sont mis à la suite de Jésus en chantant.

4e dimanche du temps ordinaire B

4e dimanche du temps ordinaire : Mc 1,21-28
Finalement, l’ardoise de ce dimanche a du mal à être publiée ! Il faut que Jésus soit dans nos cœurs pour chasser l’esprit impur.

5e dimanche du temps ordinaire B

5e dimanche du temps ordinaire : Mc 1,29-39
La belle-mère de Pierre est guérie. L’évangile rapporte : « La fièvre la quitta et elle les servait. ! » A plus mal, elle était comparable à une fourchette tordue ! Comme la rencontre avec Jésus est assez radicale, nous pouvons nous rappeler aussi grâce à l’art de la table et l’évangile : « Vous êtes le sel de la terre ! » (Mt 5, 13)

6e dimanche du temps ordinaire B

6e dimanche du temps ordinaire : Mc 1,40-45
Un jeu de lumière qui révèle les couleurs insoupçonnées de l’ardoise. Une occasion de revisiter nos maîtres : les croquis de Rembrandt sont d’une grande modernité. Un petit zeste de nature car Jésus redonne vie à ce lépreux !

Année liturgique B. St Marc
Cycle de Pâques 2024

Cendres

Mercredi des Cendres : (Mt 6,1-6.16-18)
« Ton Père qui voit dans le secret te le rendra »

1er dimanche de Carême : Mc 1,12-15 Tentations au désert
La parabole du semeur peut renouveler notre regard sur la tentation au désert car dans l’évangile de Marc rien n’est dit :
• Le Père met le Fils sur terre et en cette circonstance dans le désert.
• Satan veut se saisir du bon grain !
• Jésus s’est placé à la fois sous l’ombre du seul arbre du désert pour que le soleil ne brûle pas tout et sous l’ombre de l’ange qui incarne la vie spirituelle libre. Satan incarne, lui, la vie spirituelle captatrice.
• Judas est collé à l’olivier mais auprès lui (Pierre avec son reniement et son refus d’entendre la croix qui vient) Philippe et Thomas qui auront du mal à croire aux paroles de Jésus, Jacques et Jean qui veulent siéger auprès de Jésus dans sa gloire ou envoyer un feu pour détruire le village samaritain qui ne veut pas les accueillir. Puis tous les disciples intriguent pour savoir qui est le plus grand parmi eux. N’oublions pas que chacun s’interrogera pour savoir si c’est lui qui trahira Jésus. Tous sont pris par les soucis du monde présent !
• Jésus reste seul 40 jours au désert pour qu’une germination nouvelle s’établisse : les disciples deviendront des Pierres Vivantes et s’ils se taisent, les pierres crieront.

2e dimanche de careme

2e dimanche de carême : Mc 9,2-10 La Transfiguration
A Taizé, à partir du vitrail moderne de l’église de la Réconciliation, celui qui contemple est disciple. Quand nous faisons une photo et que celle-ci va circuler, il n’est pas évident que celui qui la regarde se mette dans le statut de disciple.
Pour mettre en scène Pierre, Jacques et Jean, je me suis tourné vers la tradition d’une icône russe. Après, il faut répartir les espaces, celui du ciel et celui de la terre. Les ardoises sont là pour rappeler les contingences de la terre. Tout homme et toute communauté a droit à un toit.
Le miracle de cette transfiguration est d’arriver à faire tenir debout les trois apôtres ! Un beau projet pour chacun d’entre nous.

3e dimanche de caremeR

3e dimanche de Carême (Année A) : Jn 4,5-30
Avec les scrutins des catéchumènes adultes, nous allons entendre les évangiles de l’année A. Pour rendre compte de ces textes d’évangile assez long, nous faisons le choix de mettre en avant, les moments où ceux qui rencontrent Jésus deviennent disciples missionnaires.
Avec la samaritaine, il y a cet instant où elle retourne dans son village pour interpeller chacun. Merci à Julie qui incarne la samaritaine avec spontanéité et elle nous interpelle à aller à notre tour rencontrer cet homme pour une rencontre toujours actuelle.
Jésus est resté au puits et il est entouré par ses apôtres. 12 allumettes qui forment un octogone. Connaissez-vous la symbolique de cette forme ? Cela évoque les sept jours de la semaine (et de la Création du monde) plus le jour de la Résurrection et de la Vie Éternelle. (Le nombre huit symbolise également le passage d’un degré de réalité à un autre). Il existe encore des baptistères des premiers siècles ayant une forme octogonale, un clin d’œil supplémentaire à nos catéchumènes !

4e dimanche de caremeR

4e dimanche de Carême (année A) : Jn 9
En communion avec les catéchumènes qui célèbrent leur deuxième scrutin : le moment de l’évangile est l’instant où l’aveugle de naissance une fois guéri, est interrogé pour la deuxième fois par les pharisiens. Son bâton d’aveugle a fleuri et les pharisiens sont en bois sec et ils n’ont pas de main ! En écho à la passion quand Jésus s’adresse aux femmes de Jérusalem : « Car si l’on traite ainsi l’arbre vert, que deviendra l’arbre sec ? »
L’homme guéri vient de la terre puisque Jésus cracha à terre et, avec la salive, il fit de la boue ; puis il appliqua la boue sur les yeux de l’aveugle, et lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloé » – ce nom se traduit : Envoyé. L’aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait.
Il y a une sorte de re-création ! Ce moment est crucial pour nous car cet homme renouvelé va poser cette question aux pharisiens : « …Serait-ce que vous voulez, vous aussi, devenir ses disciples ? »

5e dimanche de caremeR

5e dimanche de Carême (année A) : Jn 11
Évocation de la résurrection de Lazare au moment où les deux sœurs sont à la maison avec les proches venus les soutenir dans leur deuil. Nous sommes dans un intérieur visiblement bien blanc et propre mais des liens souvent invisibles rattachent chacun au tombeau de Lazare.
Marthe et Marie sont à leurs occupations habituelles. Sauf que Marie est devant le tabouret où Jésus s’assoie quand il est là ! Marthe par son service fait bonne figure mais intérieurement cela gronde.
Par la porte, nous voyons Jésus venir avec ses disciples.
Il est comme nous, une pierre mais lui, il est la pierre angulaire et une pierre vivante. Il nous invite à délier Lazare et le laisser aller. Attention pas pour finir dans l’indifférence mais vivre de liens vivants ouvrant au champ de la communion où la mort n’a pas sa place.
Cette ardoise est dédiée d’abord à Momo, un homme aujourd’hui à la rue. Comme beaucoup, il n’a pas de perspective de toit et de vie.
Puis elle est dédiée aux Chantiers du Cardinal qui œuvrent pour que nos églises aient des toits. Ne doutons pas que grâce à cela nos communautés sont capables de développer aujourd’hui des liens vivants nous ouvrant aux cris des pauvres.

Dimanche des Rameaux Passion

Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur : Mc 14,1-15,47 et 15,1-39
J’ai choisi de mettre en avant un passage original dans la lecture de la passion de ce dimanche Mc 14, 51-52 juste après l’arrestation de Jésus :
‘ Or, un jeune homme suivait Jésus ; il n’avait pour tout vêtement qu’un drap. On essaya de l’arrêter. Mais lui, lâchant le drap, s’enfuit tout nu. »
Cet épisode peu connu est pour moi en résonance avec le toit de St Joseph d’Asnières qui refait son toit. Ce drap est comme le toit d’une église, il faut éprouver son absence pour qu’une communauté se sente mise à nu ! Heureusement dans la fête de Pâques le vêtement blanc va nous être redonné.

Pâques B

Dimanche de Pâques : Mc 16, 1-7
– Quelques paroissiennes, comme ces femmes au tombeau, m’ont partagé comment elles étaient touchées par ces ardoises affichées en A3 devant l’autel toutes les semaines.
– D’autres, comme les disciples, restent chez eux avec leurs pensées et leurs silences.
– Sûrement d’autres, comme les autorités politiques et religieuses de l’époque, ont fait leur œuvre de mort et ils n’imaginent pas qu’ils puissent passer à autre chose.

2e dim Pâques B

2e Dimanche de Pâques, Fête de la Miséricorde : Jn 20, 19-31
Cette fois, il s’agit d’une rencontre entre homme.
L’emballage d’un œuf de Pâques, nous permet de rendre compte qu’ils ont reçu l’Esprit Saint mais il y a Thomas qui a un retard à l’allumage.
Bienheureux temps qui permet à chacun de nous d’avoir une relation personnelle avec le ressuscité !

3e dimanche de Paques

3e Dimanche de Pâques : Lc 24, 35-48
« Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour »
Jésus pacifie ses disciples en mangeant mais surtout il les nourrit en les ouvrant à l’intelligence des écritures. Il est proposé 12 évocations de la Loi, les Prophètes et les Psaumes. Il n’est pas question d’abondance mais d’une parole pour chacun. Alors aujourd’hui, quel est le passage de la 1ère Alliance qui me témoigne de Jésus-Christ !

4e dim Paques B

4e Dimanche de Pâques : Jn 10, 11-18
Méditons sur le Bon Pasteur avec concrètement le petit troupeau de St Joseph des 4 Routes sur nos ardoises.
4 ardoises pour se rappeler qu’une ardoise seule ne fait pas un toit et il n’y aurait pas de toit sans couvreur et surtout sans édifice ! Nous pouvons être en écho au psaume 126 :  » Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain »

5e Dimanche de Pâques : Jn 15, 1-8
Jésus se présente comme la vigne, son Père le vigneron… l’artiste de l’icône « Christ vrai cep », icône grecque du XVIe siècle, peut nous aider à entrer dans ce mystère. L’aujourd’hui est manifesté par 4 photos de 6 paroissiens prises la semaine dernière à nos diverses messes paroissiales. L’enracinement dans l’évangile est soutenu par deux autres passages : Jésus à Gethsémani où il dit pleinement oui à son Père et la parabole du Père avec ses deux fils les invitant à aller à sa vigne. Reste l’évocation des quatre évangélistes sans oublier la terre, le cep de vigne et quelques feuilles.

6ème dimanche de Pâques

6e Dimanche de Paques : Jn 15, 9-17
Cette semaine, nous continuons le chapitre 15 de st Jean, la vigne du Seigneur pousse et naturellement les jeunes de l’aumônerie de l’enseignement public en témoignent ! Les jeunes, espérons-le, sont plein de vie et de joie. Ils croient aussi à l’amitié mais se confrontent aussi aux désillusions : la croix du Christ est bien là.

7e dimanche de Paques

7e Dimanche de Paques : Jn 17, 11b-19
Des enfants préparent leur première communion. A cette occasion, ils ont été photographié, chacun dans le même lieu. En les accordant par la plinthe, un mouvement de spirale naît à partir de Jésus accueillant les enfants. Le texte de Jean 17 ne s’illustre pas spontanément mais si avec les enfants, nous nous retrouvons unis par un chemin ouvert avec le témoignage de leur joie, c’est bien au nom de Jésus que tout se passe ! Ainsi nous pouvons mieux communier à la prière de Jésus : « Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité ».

Pentecôte

Pentecôte
Les langues de feu de Pentecôte sont évoquées sur cette ardoise par les paroles prononcées par Ananie quand il a rejoint Saül dans sa détresse (Ac 9,17). Celui-ci, devenu Paul, a rendu compte de son ministère dans la 1ère épître aux Corinthiens. (1 Co 9,16)
Ces paroles ne sont pas mises en scène dans l’action du moment mais dans cette certitude de l’amitié de Dieu est un des fruits de l’Esprit. Le geste de Jésus que Ananie réitère, évoque l’imposition des mains que nous oublions souvent, celui du parrain et de la marraine au moment de la confirmation. Bonne fête de Pentecôte à tous !

Année liturgique B. St Marc
Sainte Trinité et Saint Sacrement 2024

Trinité

Sainte Trinité
« Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit » (Mt 28, 16-20)

Ce dimanche, l’appel adressé aux disciples est toujours d’actualité :  » Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit… »
En partant de la vignette de Voyages à travers l’Evangile, le chemin n’est pas facile. Il laisse entrevoir la dureté de l’ardoise. Comme mise en œuvre, dimanche dernier, j’ai baptisé cet enfant. Des moments de grâce… le père pose sa main sur l’épaule du parrain comme Ananie avec Paul avec l’ardoise de Pentecôte. Le grand frère de 5 ans a dessiné pour le baptême de sa sœur. Avec cette spontanéité le mouvement n’est pas près de s’arrêter.

Corps et sang du Christ

Fête du Saint Sacrement. « Ceci est mon corps, ceci est mon sang »
Ce dimanche, nous faisons mémoire du dernier repas de Jésus (Mc 14, 12-16.22-26). La table et les convives sont bien connus.
Avec cette ardoise, je me suis posé la question de la décoration dans ce lieu bien singulier. Sûrement chacun de nous n’accrocherait pas forcément les mêmes œuvres.
De même, la décoration de nos églises est importante. Comment la penser ?
Petit signe important ici, les disciples sont sur des tapis, Jésus par la matière de l’ardoise est au-dessus des ténèbres dont il va sortir vainqueur.

Année liturgique B. St Marc
Temps ordinaire 2024

11e dim ordinaire

11ème dimanche du Temps Ordinaire.
« C’est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle grandit, elle dépasse toutes les plantes potagères » (Mc 4, 26-34)

Les toits et les ardoises ne sont pas vraiment les lieux où des arbres peuvent prendre racine.
Avec la Parole de Dieu, nous pouvons avoir des surprises : dimanche dernier c’était la fin de notre séjour au village de François avec l’aumônerie de l’hôpital de Nanterre. Pendant ces quelques jours nous avons éprouvé nos différences et en même temps goûter la joie d’être ensemble.
Là, nous sommes au pied d’un arbre dans le jardin de l’hôtellerie que nous pouvons apercevoir en arrière-fond à droite. A gauche, l’entrée de l’église. Nos églises ont besoin d’ardoise pour avoir des toits mais elles ont encore plus besoin de tous ceux qui viennent dans nos lieux pour se ressourcer et reprendre force.

 

A propos

Image et Pastorale a pour objet de promouvoir l’audiovisuel et le multimédia auprès des acteurs du fait religieux, de la culture religieuse, de l'animation spirituelle ou pastorale, de la catéchèse pour en faciliter leur utilisation sous toutes ses formes.

 

IMPORTANT

Ce site progresse jour après jour. Si vous ne trouvez pas ce que vous y cherchez, merci de revenir bientôt ou de nous contacter.